DDT de l’Aveyron : CT du 3 octobre 2018 avec la préfète du département

vendredi 5 octobre 2018
par  com
popularité : 1%

Vous trouverez ci-joint la déclaration liminaire de la CGT, à l’occasion de la réunion du Comité technique de la DDT 12 (Aveyron), en présence de la préfète du département.

LE TEXTE DE LA DÉCLARATION :

"Rodez, le 3 octobre 2018

DÉCLARATION à l’occasion du CT de la DDT Aveyron

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les membres du Comité Technique de la DDT Aveyron, Madame préfète de l’Aveyron,

Nous ne commencerons pas le présent comité technique de la Direction Départementale des Territoires de l’Aveyron en vous posant la question de savoir « Jusqu’où ira le Gouvernement dans son entreprise de démolition des services publics, des politiques publiques, de l’emploi et des agents publics ? ».

Si nous vous remercions de nous recevoir aujourd’hui, nous constatons que cet exercice est imposé dans le cadre de la commande générale sur le territoire. Il ne peut donc en aucun cas être vu comme une démarche de concertation. En effet, au regard du calendrier très serré annoncé, qui peut croire que nous serions, en quoi que ce soit, associés aux décisions. Cet exercice de style ne démontre qu’une chose, notre avis ne semble pas avoir le moindre intérêt dans l’opération qui se met en place.

Aujourd’hui, c’est un nouveau pan de la construction républicaine qui va être mis à mal. En effet, c’est la notion fondamentale pour nos concitoyens de Service Public au service du public, c’est-à-dire de chacune et chacun d’entre nous, avec toutes ses garanties d’égalité de traitement sur l’ensemble du territoire qui est attaquée. Ces garanties sont celles qui constituent l’essence profonde du statut de fonctionnaire à savoir l’indépendance du fonctionnaire pour exercer ses missions et mettre en application des lois et textes réglementaires de manière uniforme.

Pourtant le constat posé en introduction de la circulaire du premier ministre nous apparaît juste si ce n’est le mode d’argumentation s’appuyant sur un sondage opportun mais fragile en fiabilité.

En revanche, pour la CGT, les causes de la dégradation ne sont pas à chercher dans l’évolution sociétale mais bien dans les bilans désastreux – d’ailleurs jamais objectivement réalisés – de la RGPP et de la MAP, de la RéATE et de la réforme territoriale de l’État.
La CGT ne souhaite pas faire des propositions qui tendraient à scier la branche sur laquelle les agents sont assis. Le programme AP 2022 n’est qu’un leurre, il signifie la fin des politiques nationales et va renforcer les inégalités structurelles.

La CGT propose une autre vision de la réforme de l’État : (...)

Lire la suite


Documents joints

Déclaration CGT CT DDT12

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois